Ma commande chez free mobile

de | 16 janvier 2012

Impossible de nier que Free a réussi son objectif de faire parler de lui et de bousculer la concurrence dans le domaine du mobile. Pour autant, la presse est loin d’être unanime à propos du nouveau venu. Si les sites internet spécialisés sont plutôt enthousiastes, ce n’est pas toujours le cas des journaux généralistes. Ayant moi même souscrit à l’offre, je vais passer au crible toutes les étapes de l’inscription et juger Free objectivement sur la qualité de leur service et de leur offre.

Free mobile

1) L’étude de l’offre

Première chose a étudier si vous êtes encore engagé plusieurs mois chez un opérateur : L’argent économisé. Pour cela, rendez vous sur le site : freemobile.nyro.com, qui vous permettra de déterminer si il est utile de passer à Free avant la date de fin d’engagement.

Il est ensuite important d’étudier les côtés négatifs de Free. Pour cela ce n’est pas très difficile, la presse les rappelant régulièrement dans leurs articles, parfois en en rajoutant un peu. On trouve ainsi :

  • Les appels de l’étranger plus cher que chez la concurrence : En effet les 0.5 euros par minute annoncé par Xavier Niel ne concernent pas tous les pays, loin de là. Le mieux est encore de vérifier par vous même les tarifs ici : http://mobile.free.fr/docs/tarifs.pdf, tout le monde n’étant pas intéressé par les mêmes pays.
  • Le coût de l’envoi de la carte SIM : Zéro euro si vous vous inscrivez sur Internet ou si vous gardez votre ancien numéro. Autrement dit, c’est à la portée de tout le monde d’avoir des frais d’envoi gratuit.
  • Les SMS/MMS pas entièrement illimités : En réalité ils le sont, mais pas en simultanés. Seulement 10 SMS groupés sont possibles. Si vous devez en envoyer un à 20 personnes, il faudra le faire en 2 fois sous peine de payer un surplus. Si il est logique de mettre une limite pour éviter les abus, il faut reconnaître que celle ci est faible.
  • Une offre d’achat de téléphone pas vraiment avantageuse : Une erreur classique est de penser que le « sans frais » de Xavier Niel veut dire : Téléphone au prix du marché. En réalité il veut seulement dire : Sans frais supplémentaire de la part de Free. La société de crédit associée se prendra bel et bien une marge, ce qui est logique. De même elle demandera des garanties, comme toute société de crédit. En achetant votre smartphone chez Free vous perdrez une centaine d’euros environ (par rapport à un achat direct, c’est tout simplement le principe du crédit).
  • Des appels illimités, oui, mais dans la limite du raisonnable : Ce qui veut tout et rien dire. Certains parlent de 5 heures par mois, d’autres évoquent des chiffres bien plus haut. Mais en réalité Free n’a bien sur pas communiqué la limite exacte, ce qui serait une brèche ouverte formidable pour ses concurrents.
  • Le service client peu performant : Il est vrai que le SAV n’est pas le point fort de Free. Des études montrent chiffres à l’appuie qu’ils sont moins joignables que la concurrence. Les problèmes rencontrés sur leur site au début montrent aussi qu’ils n’avaient pas anticipé l’afflux de client. Des rumeurs disent que le site était fait en java et qu’il a été recodé à la va vite en PHP pour mieux supporter la charge. On comprends mieux pourquoi Xavier Niel a préféré attendre mi janvier pour sortir l’offre et ainsi éviter l’envoi des millions de SMS du nouvel an, qui auraient probablement posé problème à l’architecture réseau pas encore mature.

Il faut savoir également que la concurrence s’est récemment alignée sur Free, du jour au lendemain, ce qui accrédite un peu plus la fameuse « thèse du pigeon » (j’aurais plutôt choisi le terme « victime » personnellement 🙂  ).

Malgré tous ces défauts, j’ai donc décidé de partir chez Free, pour les remercier d’avoir imposé en standard un tarif de référence, l’illimité, l’annulation de la durée d’engagement,  et pour sanctionner la triple entente. Si il s’avère que Free n’est pas bon, il est aisé de revenir vers un autre opérateur, puisque la durée d’engagement est nulle.

Me voilà donc parti dans la procédure suivante :

2) Le désimlockage

Mon choix étant fait, il est maintenant temps de « libérer » mon iPhone. Pour cela il suffit de se rendre sur son espace client et de rentrer son numéro d’IMEI. Celui ci est trouvable facilement dans la partie « réglages » -> « Général » -> « Informations ». Ou encore plus simplement en composant le numéro : *#06#

Muni de mon numéro je me rends donc dans l’espace client, qui après validation m’envoie d’autres instructions par email. Les instructions imposent de brancher son iphone sur l’ordinateur via le cable usb, puis de se connecter sur itunes. Il suffit ensuite d’appuyer sur le bouton « restaurer » pour retrouver un iPhone vierge de tout bloquage opérateur. Attention le passage par le formulaire  est obligatoire, le desimlockage est en effet initié par orange.

Pour tester si l’opération a réussi, j’utilise une carte sim SFR, ça fonctionne.

3) Obtenir le numéro RIO

Avant d’aller plus loin, je récupère mon numéro RIO (Relevé d’Identité Opérateur), l’identifiant unique de mon contrat de téléphonie mobile. Ce numéro est heureusement très facile à obtenir, puisqu’il suffit de composer le 3179, et cela quelque soit l’opérateur.

Son utilité est de pouvoir garder son ancien numéro de téléphone. De même, pas besoin de résilier, tout est fait automatiquement par le nouvel opérateur.

4) L’inscription

Ca y est. Fin prêt pour le début de l’aventure, je me décide de remplir le formulaire Free, forfait à 19,99 euros. Ayant essayé plusieurs jours sans succès de parvenir au formulaire, j’avais décidé d’attendre un peu que le site soit entièrement accessible, afin d’éviter les commandes à moitié prise en compte.

Le formulaire est très clair (si vous avez des espaces dans votre numéro RIO, enlevez les et n’entrez que les chiffres et les lettres). Envoi du mail « accusé de réception » et là mauvaise surprise.

free-fail Un encodage charset= »latin-1″ qui transforme les accents. Heureusement ce n’est pas le cas des autres mails qui eux sont bien encodés. Ce n’est pas grave comme problème, le mail est largement lisible, mais ça ne donne pas vraiment confiance envers une société censée être spécialisée dans le web.

Ce mail assure qu’un prochain mail indiquant les identifiants pour suivre la commande, arrivera dans les prochaines heures. Chez certaines personnes ce mail n’arrivera jamais. Chez moi il arrivera 2 jours plus tard. Si vraiment celui ci n’arrive pas, il est toujours possible de le relancer ici : https://mobile.free.fr/moncompte/?act=forget

S’ensuit un récapitulatif de commande qui change d’apparence régulièrement (de 4 étapes il est passé à 3 étapes ce week end), avec des codes couleurs qui changent aussi. Bref Free recode tout son site en cours de route, dommage ça ne fait pas sérieux. Malgré ces quelques erreurs, ma commande pour l’instant se déroule sans accroc.

J’attends donc ma carte SIM afin de tester le réseau, mon retour sur ce point au prochain numéro.

Edit : J’ai reçu la carte SIM, vous pouvez voir le test ici : http://blog.artenet.fr/2012/01/31/ma-commande-chez-free-mobile-suite-et-fin/

7 réflexions au sujet de « Ma commande chez free mobile »

  1. Vincent

    Pour ma part j’attends encore ma carte SIM, j’ai fait la demande d’abonnement le 11 Janvier vers 9h. J’ai reçu mes identifiants.

    Mon frère a déjà reçu sa SIM, elle est opérationnelle, manque plus que le portage du numéro.

  2. yatoula

    Pour ma part tout s’est bien passé, j’attends juste de pouvoir commander un téléphone, du coup j’ai même viré SFR à la maison et suis passé à la free box

  3. Ping : Ma commande chez free mobile (suite et fin)

  4. Joselyne HUTIN

    j’attends toujours ma carte SIM. Pas de nouvelle. Ma demande a été faite le
    12 JANVIER 2012.

  5. BLANC Didier

    Un mois pour recevoir la carte SIM ( long ) mais après l’avoir reçue le rézeau fonctionne bien. Je ne recrète pas mon choix.

  6. jaumouille

    pourquoi je narrive pas a me connecter depuis que j’ai mis manouvelle carte sim dans mon portable

  7. tamrabet

    bonjour j’ai pas reçue ma carte sim je si pourquoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.