Quel avenir pour WebOS ?

de | 22 août 2011

Webos sur smartphone et tablette tactile

Alors que HP vient d’annoncer l’arrêt de la fabrication de machines utilisant le système WebOS, on peut s’interroger sur son avenir à court ou moyen terme.

Historique de WebOS

WebOS a été développé par la société Palm qui souhaitait un nouveau système d’exploitation pour remplacer son Palm OS 5 vieillissant. Bien conscient de l’avancée des logiciels Open Source (et certainement pour des raisons économiques), Palm base son OS sur un noyaux Linux entouré de technologie Web bien connues des développeurs.

En utilisant le HTML5, CSS, jSON et Javascript Palm espère que son nouveau système sera adopté rapidement par les développeurs. A la sortie de WebOS en 2009, et des smartphones l’utilisant (dont le Palm Pre), l’accueil aussi bien critique que publique est plutôt favorable mais les ventes en sont finalement pas au rendez-vous.

Le rachat par HP

En 2010, HP rachète la société Palm dont les ventes déçoivent. Le constructeurs de PC compte bien développer son activité en mettant la main sur l’un des pionniers des assistants personnels électronique (PDA).

Peu de temps après, la version 2.0 de WebOS sort et propose des fonctionnalités très avancées par rapport à la concurrence (iOS et Android, entre autre), dont Stacks (qui permet de créer des groupes d’applications sous forme de piles) et le Flash Player 10 dans le navigateurs Internet de WebOS.

En 2011, HP sort sa tablette tactile dans l’espoir de concurrencer Apple et son iPad, mais les ventes ne sont pas au rendez-vous. Cette tablette, nommée HP TouchPad, est tout de même dotée du système WebOS 3.0 à partir de juillet 2011.

En août 2011, lors d’une grande annonce de restructuration de l’entreprise, HP annonce qu’il ne fabriquera plus de matériel utilisant WebOS.

WebOS et le futur ?

Si HP ne concevra plus de smartphone ou tablette sous WebOS, cela ne signifie pas pour autant la mort de ce système d’exploitation prometteur. En effet, HP reste le propriétaire de cet OS et rien ne l’empêche de vendre des licences de son système à d’autres constructeurs de smartphones (comme le fait Microsoft avec Windows Phone 7 par exemple).

De même, HP a répété et confirmé qu’il continuerait à développer WebOS… Mais pour combien de temps ? En effet, si ce système ne trouve pas preneur auprès des constructeurs, il pourrait tout simplement disparaître.

En fait, le salut de WebOS pourrait venir de Google qui a récemment racheté Motorola pour en faire l’ambassadeur de son système Android. Si en public les constructeurs gros utilisateurs d’Android comme Samsung, HTC ou Sony-Ericsson semblent radieux, on se doute qu’en coulisse ce mouvement doit en agacer plus d’un. Il est donc envisageable qu’un de ses constructeurs (ou plusieurs) se tourne vers un nouveau système pour smartphone dans le but de s’éloigner de Google et concurrencer Apple.

La guerre des OS mobiles risque d’être captivante dans les années qui viennent.

Une réflexion au sujet de « Quel avenir pour WebOS ? »

  1. jean-michel

    on se demande quel est l avenir de cet OS mais aussi de tizen et celui de firefox tout depend de la solidité de la firme qui le sponsorise . Je pense que le fait important c’est de pouvoir y intégrer des applis android ce qui est fait coté tizen .
    de faciliter le développement d’applis par des développeurs non férus de java.
    ( je pense au HTML5 ) .
    seul l avenir le dira samsung a déja sorti une m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.