Présentation commentée de Ubuntu for Phones / Ubuntu Touch

de | 11 avril 2013

Nous travaillons avec de multiples systèmes d’exploitation pour smartphones et tablettes chez Arténet SARL et nous intervenons souvent pour conseiller les gens et leur apporter une expertise.

Dans le cadre de l’initiative nationale « Libre en fête 2013 » coordonnées par l’April le samedi 30 mars, j’ai pu intervenir à Besançon (avec l’aide de l’association Sequanux) pour faire une présentation du système d’exploitation Ubuntu for phones.

Je vous propose aussi de découvrir les « slides » commentés que j’ai présenté au public.

img0

On passe maintenant sur le plan, avec une introduction rapide sur Ubuntu et Canonical, suivi d’une présentation du système en lui-même, de quelques infos pour les développeurs et spécialistes du mobile et, enfin, on termine avec une conclusion.

img1

Ubuntu est une distribution Linux financée par la société privé Canonical.

img2

Pour le moment les sources de revenus de Ubuntu (et Canonical) sont assez limitées. Il est même fort probable que l’entreprise ne soit pas viable financièrement. Ceci pousse Ubuntu et Canonical à se tourner vers de nouveaux marchés.

img3

img4

Ici on voit la façon dont les gens utilisent leurs appareils pour surfer sur Internet. On se rend compte au fil du temps qu’ils utilisent de plus en plus leurs smartphones et leurs tablettes. Le surf sur Internet depuis un PC ne va donc représenter que 80% du trafic à la fin de l’année 2013. Ces chiffres concernent le monde entier.

img5

Cette fois on parle du taux de pénétration du smartphone en Europe. Pour résumer le tableau suivant, on voit qu’il reste environ 50% des gens qui possèdent un mobile qui n’ont pas encore de smartphone. Il s’agit donc d’un marché intéressant à conquérir pour les fabricants de smartphones.

img6

On va maintenant voir quels sont les fabricants qui vendent le mieux. Pas de surprise cette fois car nous avons Samsung en tête avec Apple qui peine de plus en plus à tirer son épingle du jeu et à trouver de nouveaux relais de croissance (ci-dessous).

img7

On comprend maintenance ce qui pousse Ubuntu à investir le marché du smartphone en 2013. D’une part, il y a de moins en moins d’achats de PC et, d’autre part, il y a encore 50 du marché qui est à défricher. De plus, le principal constructeur est favorable aux OS Open Source (libre?) car il utilise Android sur un grand nombre de ses smartphones.

img8

img9

img10

On passe maintenant à Ubuntu for Phones que nous avons déjà couvert dans un article au moment de sa présentation. On sait maintenant qu’il s’agit d’une vraie distribution Linux pour smartphones et qu’il est fait pour attirer un maximum de gens : opérateurs, fabricants (Samsung) et développeurs.

img11

Le système sera doté de l’interface graphique Unity Touch qui est dérivée de l’interface par défaut d’Ubuntu Desktop. Le concept est de supprimer le bouton « home » et de laisser un maximum de place aux contenus des applications. Les menus apparaissent donc en « touché glissé ».

img12

img13

Les informations sur vos contacts, les photos, vidéos et applications que vous préférez sont regroupés sur un même écran. On reconnait à ce niveau l’inspiration de Windows Phone. Les Android et iPhone préfèrent encore quant à eux conservé le principe de l’application en « silo » : on entre dans l’application Twitter pour envoyer un tweet. De son côté Microsoft nous fait entrer dans l’application de contact pour contacter quelqu’un (sur twitter, facebook ou par SMS). C’est sans doute vers ce type de fonctionnement qu’Ubuntu Touch va imposer.

img14

On fait un petit récapitulatif des interfaces des principaux systèmes. Et on remarque rapidement que Ubuntu a fait le choix inverse des autres fabricants d’OS. Ainsi, l’interface est passé du desktop au mobile, contrairement à Apple et Microsoft qui tentent de faire passer leur interface mobile sur Desktop.

img15

Une des fonctionnalités intéressantes de Ubuntu Touch sera de proposer un bureau complet si on branche son smartphones sur un doc et un écran !

img16

Par contre, cette super fonctionnalité sera réservée aux smartphones très haut de gamme (et donc assez chers)…

img17

La communauté des développeurs Ubuntu est mise à contribution pour réaliser les Core Apps. Il s’agit des applications par défaut sur chaque appareil.

img18

Les applications seront distribuées avec le « Software center » de Ubuntu. Les utilisateurs pourront exécuter cette application pour télécharger les jeux et logiciels de leur choix.

img19

Les opérateurs pourront personnaliser l’interface graphique des smartphones Ubuntu. Un service de « cloud » peut aussi leur être réservé s’ils souhaitent mettre à disposition de leurs clients des applications spécifiques.

D’autre part, Ubuntu nous assure que ce type de personnalisation ne viendra pas « casser » le système de mise à jour. Un système qui garantira à votre smartphones de disposer toujours des derniers logiciels et derniers correctifs.

img20

img21

Cette fois on passe au développement d’applications. Si ce sujet vous intéresse, sachez que vous pourrez simplement programmer des applications en HTML5 (/ Javascript) et à l’aide des langages C, C++.

Les bindings vers l’Open GL et l’Open GL ES sont aussi disponibles si vous voulez ajouter un peu de 3D à vos applications.

img22

img23

Pour programmer rien de plus simple : il suffit d’installer la suite QT 5 + QML Scene + QT Creator + QML Toolkit et le tour est joué. J’ai pu tester cela dans une machine virtuelle Virtual Box et cela fonctionne très bien.

img24

Il est aussi possible de programmer en HTML 5 !

img25

Mais aussi avec tous les outils connus et reconnus du monde Linux et les milliers de bibliothèques écrites en C et C++.

img26

Une autre idée forte est de s’adapter automatiquement à tous vos écrans à l’aide d’une Grid Unit (« unité de grille » littéralement) qui va permettre à vos applications de fonctionner sur tous les appareils de l’univers Ubuntu.

img27

img28

Les applications pourront être installées avec un simple cable de connexion. Mais le plus simple pour diffuser facilement des applications est encore d’utiliser le software center de Ubuntu. Les conditions sont assez simple puisqu’il sera gratuit d’envoyer des applications. Si vous diffuser des applications payantes, Canonical vous prendra 20% en commission (contre 30% pour les autres).

img29

img30

Alors tout ceci est super beau, mais est-ce que cela a des chances de fonctionner ? Difficile à dire mais on peut voir quelques problèmes à une forte adoption de Ubuntu Touch / for Phones.

Tout d’abord Twitter ne participera pas au développement de l’application Core Apps. (sauf s’ils changent d’avis) Ensuite, il y a un problème de communication marketing autour des systèmes Ubuntu : on a eu Ubuntu for Phones, puis Ubuntu Tablet, puis on parle maintenant de Ubuntu Touch.

Pour le moment, on a pas d’info sur le soutien d’éventuels constructeurs et opérateurs. Il manque aussi le soutien des développeurs (pour faire une bonne application de cartographie par exemple).

img31

Pour tenter de deviner si les développeurs vont venir, voici un graphique qui présente les revenus des deux principaux app store : l’App store d’Apple et le Google Play.

On s’aperçoit que les revenus liés à la vente d’application explosent en ce moment. La croissance la plus forte est sur le Google Play pour Android, mais l’App Store et ses applications iPhone et iPad continue de rapporter le plus d’argent.

Il sera donc difficile de lutter contre ses mastodontes…

img32

Mais on a aussi des raisons de se réjouir. Le système sera surement simple à prendre en main et fiable techniquement. Avec l’explosion des smartphones, la dernière chose qu’on souhaite c’est disposer d’un système qui peut être vérolé rapidement. Or, Ubuntu devrait nous protéger de ce genre de problème.

Autre chose : la concurrence est toujours bonne et nul doute que certains idées de Ubuntu Touch seront reprises par d’autres constructeurs. De même, la Chine (et son gouvernement) apprécient beaucoup Ubuntu et pourrait utiliser ce système pour équiper des smartphones « made in china »…

img33

Et voilà, n’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire.

12 réflexions au sujet de « Présentation commentée de Ubuntu for Phones / Ubuntu Touch »

  1. cycle nice

    plutôt séduisant Ubuntu sur smartphone, il ne faut pas négliger le potentiel des tablettes et smartphone les chiffres sont là, j’adore le système de dock son pc portable dans la poche !

  2. Marc

    Bonjour,

    Merci pour cette présentation interessante.
    Je vois que cette version a été annoncée en ce debut d’année, mais quand sera-t-elle effectivement disponible ? (ou l’est elle deja, il ne me semble pas avoir vu de date).
    Sinon, assez d’accord pour dire que le nerd de la guerre, ce sont les applications. Cette distribution sera-t-elle capable a terme (en volume) de rivaliser avec les autres mastodontes ?

  3. hervé zarka

    La version Ubuntu Touch est destinée aux Smartphones ainsi qu’aux tablettes. Sinon cette version Marc est disponible depuis deux mois. Merci pour cet excellent article.

  4. espagne immobilier

    Je ne connaissais même pas Ubuntu avant d’avoir lu l’article et tous les slides. Pourtant, moi les tablettes et autres ne m’intéressent pas. Je préfère les pcs portables encore (et oui je sais!), mais je ne dis pas que les applications ont l’air super intéressantes!

  5. Luci

    La présentation est très bien faite et claire, et personnellement m’a convaicue! Je pense qu’Ubuntu à tout pour plaire, surtout étant donné la multiplication des clients utilisant tablettes et smartphone!

    Possedant les deux, je vais sans doute me ruer sur Ubuntu une fois que l’appli sera sortie 🙂

    Merci en tout cas pour cette présentation, et pour l’appli utile à venir!

  6. Ping : Firefox OS pour smartphone

  7. Mariko

    C’est vrai qu’avec Firefox OS qui s’aligne, çà va être un peu chaud pour Ubuntu mais c’est çà la compèt! En tout cas c’est un excellent article que vous aviez publié là et même si Ubuntu fait face aux vétérans, il présente quand même de bons atouts en terme d’applis.

  8. Heike

    Au travers de cette présentation détaillée, Ubuntu peut prétendre à une part du gâteau je pense. C’est assez simple d’utilisation et puis plus il y aura de concurrence dans ce marché plus les utilisateurs pourront avoir le choix qui certainement reposera sur la simplicité d’utilisation, les applis pour terminer par le design.

  9. Margouillat

    Bonjour,

    Présentation très claire et très alléchante pour moi qui suis sous Ubuntu depuis bientôt 2 ans sur mes ordinateurs.

    Je suis impatient de pouvoir mettre Ubuntu touch sur mon android et pouvoir ainsi facilement rendre intéropérable mes appareils.

    Savez-vous si des ROM pour les mobiles autres que smartphones (Huawei G300 qui est sous Android) sont prévues dans les prochaines années ou est-ce encore à l’état de projet ?

    Dans tous les cas j’espère qu’Ubuntu Touch et phone seront à la hauteur des attentes du marché, mais je ne me fais pas trop de soucis.

    Avoir un OS totalement libre sur son téléphone permettra, entre autre choses, aux gens de protéger leur vie privées beaucoup mieux et d’avoir un systeme plus sécurisé qu’avec les OS de Google en qui je n’ai aucune confiance de ce côté là (rétention de données et publicité ciblé).

    Salutations libres,

    Margouillat.

  10. Ping : Aquaris E4.5 le premier Ubuntu Touch

  11. moraguespons.fr

    La version Ubuntu Touch est destinée aux Smartphones ainsi qu’aux tablettes. Sinon cette version Marc est disponible depuis deux mois. Merci pour cet excellent article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.