Business des apps : ce que la chute des ventes Android signifie vraiment

de | 13 février 2015

tim-cook-sergey-brinSi votre entreprise repose sur la publication d’applications mobiles dans les stores iOs et Android, les news parfois alarmantes sur la baisse des ventes Android, n’ont pas du passer inaperçues. L’occasion de revenir sur ces informations pour voir ce que cela peut changer pour nous.

Tout d’abord, voici quelques rappels concernant cette actualité des parts de marché smartphones :

  • elles concernent le dernier trimestre 2014 (octobre, novembre et décembre)
  • elles concernent les ventes dans le monde
  • elles incluent donc la période de Noël
  • elles incluent donc les ventes des nouveaux iPhone 6 et 6 Plus qui ont tous deux un plus grand écran

Ces éléments sont importants car l’analyse des chiffres doit en tenir compte.

Android est en chute

android-sadTout d’abord, les dernières ventes indiquent que les ventes de smartphones Android sont en chute dans les principaux pays du monde.

C’est information de ABI Research est vraie mais reste à prendre avec des pincettes.

abi-iphonevsandroid

Le tableau montre bien que globalement (au niveau monde « worldwide »), la tendance est à la baisse pour Android au profit de iOS qui voit sa croissance explosée avec 90% de ventes en plus.

D’autres chiffres, indiquent à peu près la même chose :

android-contre-iphone

Sur ces tableaux, on observe deux choses :

  • la part de marché d’Android a baissé
  • Android et iOS (iPhone) ont vendu tous les deux plus de smartphones que l’année précédente

Si on prend uniquement le dernier trimestre 2014 (Q4’14), Android est en chute c’est certain.

Cependant, l’analyse de l’année 2014 au complet révèle un tout autre tableau : les parts de marché d’Android ont augmenté sur l’année complète.

Pourquoi cette chute des ventes Android ?

Apple_-_iPhone_-_2015-02-13_11.39.04On a vu que le problème porte sur le dernier trimestre 2014 uniquement. Et cette baisse des ventes pour Android peu s’expliquer de différentes façons. Mais la principale reste l’iPhone 6 et 6 Plus.

Les deux nouveaux modèles de smartphones mis au point et commercialisés par Apple en 2014 venaient combler un défaut dans la gamme iPhone : l’écran de petite taille.

Englué dans une affaire d’ego historique de Steve Jobs, les équipes d’Apple ont longtemps hésité à commercialiser un iPhone.

En effet, Steve Jobs a toujours déclaré que personne n’achèterait un iPhone avec un grand écran et que l’écran de son smartphone était parfait.

Conscient du poids du génie créateur de l’iPhone, il a fallut attendre 2013 pour que les ingénieur d’Apple décident de se mettre à travailler à l’iPhone 6 et 6 Plus, respectivement dotés d’écrans de 4,7 et 5,5 pouces.

Or, du côté d’Android, les grands écrans existaient déjà depuis quelques années. Cela avait même propulser leurs ventes en avant.

A la sortie des nouveaux iPhone (6 et 6 plus), le succès a été retentissant. Il s’est rapidement avéré que les consommateurs attendaient avec impatience un iPhone plus grand – tout simplement.

Si, on rajoute à cela un succès satisfaisant (mais pas extra) de l’iPhone 5S et le semi-échec du 5C en 2013, on comprend que ce trimestre 2014 est exceptionnel pour Apple.

Du côté d’Android, à part la présentation de la version 5 du système (encore présent sur trop peu aucun smartphone commercialisé), l’année 2014 n’a pas vu apparaître de nouveautés suffisantes au yeux du public.

Pourquoi cela inquiète tout le monde ?

Les gros titres de la presse ont été assez inquiétant pour Android, en voici quelques exemples :

Bien sûr, nous avons vu qu’il faut relativiser tout cela compte tenu des bonnes performances d’Android sur l’ensemble de l’année 2014.

Alors à quoi pensent les analystes et les journalistes ?

Les analystes vont simplement tirer une tendance des informations qu’ils possèdent.

Leur raisonnement est donc le suivant : si Android perd petit à petit X% de parts de marché, il ne restera bientôt plus rien.

Mais le vrai problème c’est surtout qu’ils se sont trompés.

En effet, Android a toujours été vu comme le concurrent pas cher destiné à monsieur et madame tout le monde. Dans le monde des analystes des ventes smartphones, l’iPhone a au contraire été vu comme le téléphone des riches.

Une logique simple nous permet de comprendre pourquoi les ventes d’Android ont augmenté de façon rapide ces dernières années. Les analystes ont facilement prédit que le rapport de force ne changerait pas (surtout que l’iPhone a encore augmenté de prix).

Mais ce qu’ils n’avaient pas analysé, c’est qu’une partie des ventes Android ont été réalisé sur des appareils haut de gamme conçus par Samsung ou HTC et commercialisés entre 500 et 700 euros à leur sortie.

Or, quelqu’un qui est capable de mettre 600€ dans un appareil Android pourra sans doute mettre 700 euros dans un iPhone.

Embrouillés par les derniers résultats des ventes de smartphones, ils ne peuvent que constater que leur modèle ne fonctionne plus du tout. Plutôt que de garder la tête froide, ils extrapolent alors une forte baisse de régime d’Android au profit de l’iPhone qui semble s’imposer comme le smartphone à avoir.

Par ce raisonnement basique, ils oublient donc les excellentes ventes de téléphones Android écoulés en 2014 : 1 milliard, bien loin des 190 millions d’Apple.

Qu’est-ce que cela change pour votre entreprise ?

Au final, la question que l’on doit se poser est la suivante : si mon entreprise dépend d’une ou plusieurs applications smartphone, qu’est-ce que cette tendance est en train de changer ?

D’une part, il est rassurant de voir que les ventes de smartphones continuent d’augmenter que ce soit sur Android ou iOS. Cela veut dire qu’il y a toujours de plus en plus d’utilisateurs pour vos applications.

De plus, l’écart entre les deux systèmes évoluent peu rapidement.

La seule difficulté que vous pouvez rencontrer, dans un avenir plus ou moins proche c’est si vous misez uniquement sur l’iPhone ou uniquement sur Android.

Si, dans quelques années, l’un des deux système vient à devenir marginal, alors votre entreprise pourra en souffrir. Sinon, vous n’avez pas de soucis à vous faire.

Vous pouvez nous consulter, chez Arténet, car nous sommes une société spécialisée dans le développement d’applications mobile iPhone, Android et Windows Phone.

Pour terminer, voici l’ensemble des chiffres de parts de marché mobile suivant les territoire. Cela peut vous être utile si vous comptez lancer une application dans un pays précis :

pdm-smartphones

Enfin, vous pouvez consulter cet article : augmenter vos téléchargements d’applications mobiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.