Maîtresse, y a Samsung qu’a fait rien que me copier !

de | 27 août 2012

Combien de fois ai je entendu ce genre de phrase durant mes années à l’école primaire (non ce n’est pas moi qui copiait !) ? On pense une fois adulte que tous ces enfantillages sont derrière nous jusqu’à se rendre compte que non seulement c’est loin d’être fini, mais qu’en plus c’est devenu dix fois pire. La cause ? Une formidable invention incroyablement mal utilisé : Le brevet.

apple-samsung

Au 21ème siècle les brevets sont plus que jamais le nerf de la guerre technologique, ce n’est pas Apple que me contredira. Comme l’avait promis Steve Jobs, une véritable « guerre thermo-nucléaire » a été lancé contre Google, accusé de pourrir la vie de l’iPad et de l’iPhone avec son OS open source Android. Car ne nous y trompons pas, si Apple a attaqué en justice Samsung, via notamment le Galaxy S2, la véritable cible est bel et bien Google. Apple accuse donc Samsung d’avoir violé plusieurs de ses brevets avec son interface.

L’accusation est elle fondée ?

Clairement, l’interface de Samsung s’inspire très fortement de celle d’Apple. Il est évident que Samsung a cherché à surfer sur le succès de l’iPhone. Plusieurs des brevets ont bien été violés, du moins si on s’en réfère aux experts. Le problème est que certains de ces brevets semblent soit non mérités, soit complètement farfelu. Trois d’entre eux me viennent à l’esprit :

Le pinch to zoom : La fameuse fonction qui permet avec 2 doigts de zoomer est en effet brevetée par Apple. Pourquoi pas, il est vrai que ce système apporte beaucoup. Malheureusement celui ci avait déjà été présenté en 2001 par Adam Bogue, un ancien chercheur chez Mitsubishi, qui l’avait baptisé : Le diamond touch.

Voici la vidéo :

Dans ce genre de cas le brevet est normalement annulé,  du moins aux Etats Unis. De plus Adam Bogue a précisé qu’il avait fait la démonstration de sa création aux cadres d’Apple. L’affaire concernant ce brevet aurait donc du être classée, mais les avocats d’Apple ont réussi en jouant sur les mots à prouver que le système est différent. Chapeau.

Le rebond sur scroll : Un des brevets concerne le rebond quand la barre de scroll arrive au bout. Joli effet par ailleurs. Mais soyons sérieux, ce type de scroll existe partout et depuis tout le temps. De l’extension Firefox aux multiples script javascript. Fallait t’il un brevet sur un élément aussi basique ?

Le rectangle avec bord arrondi : Probablement le pompon des brevets idiots, celui là même qui rend le procès comique aux yeux de beaucoup. Apple considère donc que le rectangle à bord arrondi lui appartient. Inutile de préciser que cette forme est commune. Un simple écran d’ordinateur 16/9 a la plupart du temps cette forme. De même, d’autres ont eu cette idée en 1994 pour un projet ressemblant à l’iPad :

La copie est elle à sens unique ?

Non, certains éléments sont repris d’Android, notamment :

  • Le système de notification, mieux pensé sur Android qui est repris sur IOS 5
  • Le multi-tâche
  • L’interface vocale
Ces éléments ont permis d’améliorer IOS et c’est tant mieux. La copie est depuis l’aube de l’humanité source d’évolution. Apple n’a pas inventé l’écran tactile, ni les téléphones, ni la lecture de MP3 portable etc…

Quelles conséquences pour ce procès

Samsung vient d’être condamné aux USA à verser 1 milliard de dollars à Apple. Ce nombre ne représente « que » 10% des bénéfices annuels de Samsung, la société est donc loin d’être asphyxiée par cette sentence. Cependant le véritable enjeu va se jouer dans les prochaines semaines, pour savoir si les produits Samsung Galaxy S, S2, Tab (entre autres) vont être interdits de vente aux USA. Généralement la sentence va rarement aussi loin, et il est probable que Samsung s’en tire en versant un pourcentage des ventes.

La question va maintenant se poser pour le véritable adversaire d’Apple : Google. Celui ci est bien préparé, et possède un ensemble de brevet solide, grâce notamment à l’achat de Motorola (n’oublions pas que le Nexus 7 arrive). Autant dire qu’il sera impossible pour Apple, même avec ses milliers de brevets, de s’attaquer au colosse Google. Par contre rien ne l’empêchera de s’attaquer aux autres constructeurs, la plupart étant moins préparés que Samsung. Rappelons également qu’une boite française fabrique des tablettes Archos avec Android.

Outre l’aspect financiers et juridique, les conséquences peuvent également concerner l’image. En effet le coté copieur de Samsung et le coté procès à répétition d’Apple ne risquent pas de redorer l’image de l’un comme de l’autre, même si Samsung peut jouer le coté victime. Sur la toile les internautes sont partagés, et beaucoup reprochent à Apple de mettre plus d’énergie dans ses procès que dans sa R&D, de même d’autres reprochent à Samsung d’avoir créer la confusion dans la tête du consommateur en faisant passer ses produits pour des dérivés d’iPhone.

 

Finalement le risque de mauvaise image qu’Apple risque de donner est non seulement du aux procès à répétition, rarement apprécié du grand public (et encore moins des geeks), mais surtout au contexte. L’iPhone 4S a été une déception pour beaucoup de monde. Vendu comme un véritable appareil entièrement à commande vocale, il s’est avéré que Siri n’est qu’un gadget et non une révolution. Apple est donc passé pour un génie commerciale plus que pour un génie technologique aux yeux de beaucoup. Passer en plus pour une entreprise qui exploitent les failles des lois en matière de brevet pour amoindrir ses concurrents deviendrait dangereux. De l’autre coté, Samsung, coutumier de la copie, a réellement intérêt  à se détacher de l’interface IOS et d’arrêter de surfer sur la vague au risque de n’être qu’un simple opportuniste incapable d’innover.

N’oublions pas que d’autres attendent patiemment pour agir et changer la donne dans le monde du smartphone… Microsoft sait qu’il a intérêt à laisser les deux gros poissons s’entre-dévorer pour agir au bon moment, lorsque ceux ci seront affaiblis.

4 réflexions au sujet de « Maîtresse, y a Samsung qu’a fait rien que me copier ! »

  1. Nuigurumi

    N’oublions pas que, quelques jours avant, qu’un tribunal de Corée du Sud a jugé que Samsung n’a pas copié le design d’Apple (mais que chacun a violé les brevets de l’autre sur d’autres points).

    De plus, il y a également polémique sur la partialité des jurés suite à la déclaration de deux d’entre eux.

  2. Stephane Auteur de l’article

    Oui exact puisque Samsung a même du batailler pour qu’un employé d’Apple soit retiré du jury.

  3. Ping : assistance a distance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.