La guerre des tablettes tactiles

de | 7 septembre 2012

La guerre des tablettes tactiles semble avoir débutée hier. Avant le 6 septembre 2012, quelques constructeurs s’étaient lancés sans pour autant inquiéter le découvreur de ce marché : Apple. Retour sur les derniers évènements…

2010 : les débuts

Tout commence en avril 2010 avec la sortie de l’iPad conçu par Apple. Sans être la première tablette tactile, celle-ci est la première à connaître un succès commercial, à tel point que de nombreux constructeurs isolés se lancent dans la fabrication de produits équivalent sous Android.

Pourtant le succès n’est pas au rendez-vous pour les tablettes Android et l’iPad reste le seul maître à bord de ce marché.

Seul Samsung commence à tirer son épingle du jeu en vendant quelques 600 000 exemplaires de la première version de la Galaxy Tab qui donne un avant-goût de ce qu’une tablette de format 7 pouces pourrait être dans le futur (soit un peu plus véloce).

2011 : la réplique

Pendant ce temps, en 2011, la tablette de RIM (la Blackberry Playbook) est un échec commercial cuisant. De même, la prometteuse HP Touchpad (fonctionnant sous le système Webos) se retrouve bradée sur les sites de ventes e-commerce à l’été 2011 suite à son échec , là aussi.

Les constructeurs découvrent alors qu’il n’est pas simple de reproduire le succès d’Apple.

Il faudra donc attendre le 14 novembre pour voir apparaître le Kindle Fire aux Etats-Unis. Il s’agit d’une tablette Android (de 7 pouces) conçue et commercialisée par Amazon. L’originalité de cette tablette vient de son intégration complète avec la boutique Amazon (et non plus la boutique de Google comme s’était le cas auparavant) et de son tarif très compétitif : $199.

Cette fois le succès est au rendez-vous et les autres constructeurs regardent avec intérêt le développement d’Amazon sur le business de la tablette surtout que le Kindle Fire se vend à près de 4 millions d’unités lors de son premier trimestre (le Q4) de commercialisation (contre 15,5 millions pour l’iPad).

2012 : la guerre est déclarée

Le début de l’année 2012 est le trimestre de toutes les spéculations et la sortie du nouvel iPad se fait en grande pompe : une fois de plus c’est un succès. On s’attend alors à ce que les autres fabricants réagissent.

Certes, Samsung continue à sortir des Galaxy Tab, dont la Galaxy Tab 2 qui est un joli succès. De même, Archos et d’autres constructeurs sortent aussi des tablettes sans toutefois connaître un grand succès.

Au même moment, on apprend (via une rumeur) que les actionnaires d’Apple sont très ennuyés de voir Amazon prendre une grosse part du gâteau avec son Kindle Fire. Il commence à se murmurer qu’Apple travaillerait sur une tablette de 7 pouces qui porte le nom de code d’iPad Mini.

Il faut donc attendre juin 2012 pour l’annonce de Google (une annonce anticipée par certains analystes). La Nexus 7 est une tablette Android de 7 pouces commercialisé au tarif très compétitif et disponible dans toute l’Europe à partir d’août 2012. Google commence à marcher sur les pieds d’Amazon, qui régnait sur le marché des tablettes tactiles 7 pouces.

La réplique ne se fait pas attendre et elle a lieu le 6 septembre 2012.

Le premier à dégainer est le fabriquant de liseuse Kobo qui annonce la Kobo Arc quelques heures seulement avant la conférence d’Amazon !

Fortement inspiré par la Kindle Fire, il s’agit d’une tablette 7 pouces sous Android couplé à la boutique en ligne Google Play (qui permet d’acheter des livres, films et applications depuis la tablette) et au tarif de 200$.

Le Kobo Arc

Kobo est distribué par la Fnac en France et leur récent rachat par Rakuten laisse présager une distribution mondiale de ce produit avec une stratégie sur le long terme. Pourtant rien n’est annoncé pour la France au moment de l’écriture de ses lignes.

La réplique, cinglante, d’Amazon ne se fait pas attendre le jour même lors de leur conférence sur les produits Kindle.

Non seulement le Kindle Fire est mis à jour avec un meilleur processeur et plus de mémoire, mais surtout le tarif est revu à la baisse à 159$ au lieu des 199$ précédent (avec 8 Go de stockage). Ensuite, Amazon annonce le Kindle Fire HD décliné en plusieurs diagonales.

Il y aura donc un Kindle Fire HD de 7 pouces et de un de 8.9 pouces. Chaque machine est déclinée sur plusieurs tarifs en fonction de la taille du stockage interne et de la disponibilité ou non du réseau 4G.

Les versions importantes à retenir sont :

  • Le Kindle Fire simple de 8 Go : 159$
  • Le Kindle Fire HD de 7 pouces et 16 Go : 199$
  • Le Kindle Fire HD de 8.9 pouces et 16 Go : 299$

Autant dire que les tarifs sont très compétitifs, surtout pour la version 8.9 pouces à 299$ qui vient directement concurrencer l’iPad, beaucoup plus cher lui. Dans le même esprit, la version de base à 159$ risque de faire du mal à Google et aux tablettes Samsung.

Si les Kindle Fire version 7 pouces sont disponibles en France, on ne sait toujours rien de la disponibilité de la version 8.9 pouces mais nul doute qu’Amazon ne laissera pas passer ce marché bien longtemps.

On attend maintenant la réplique d’Apple, avec l’hypothétique iPad Mini, qui surviendra peut-être très bientôt puisqu’un événement Apple est prévu pour septembre. Cette fois, c’est certain : la guerre est déclarée.

14 réflexions au sujet de « La guerre des tablettes tactiles »

  1. La Tablette Tactile

    J’aime bien cette dénomination:  »La guerre des tablettes tactiles ».
    Il est vrai que face à la concurrence qui ne cesse de s’amplifier on voit que les constructeurs des tablettes tactiles sont au coeur d’une guerre concurrentielles. Chose qui n’est pas pour nous déplaire, nous les consommateurs, puisque plus ils veulent se démarquer, plus ils innovent et nous en tirons profit avec plaisir.

    Cordialement,
    Amélie

  2. piece mobile

    C’est normal qu’en ce moment les constructeurs se déclarent la guerre, qui sera le premier à innover en matière de tablettes tactiles ou qui arrivera à sortir le meilleur produit avec les meilleurs options et les meilleurs caractéristiques.

  3. sos taupe

    Étant donné que SAMSUNG est le leader en matière de Smartphones, les autres constructeurs doivent automatiquement essayer d’innover en matière de tablettes et autres produits pour pouvoir rivaliser avec le géant coréen.

  4. Bedford Art

    La concurrence bat son plein entre les grands constructeurs de Smartphones et de tablettes mais jusqu’ici je pense que Samsung et Apple sont les grand leaders, bien sûr cela peut peut-être changer d’ici quelque temps mais pour le moment pour pouvoir les détrôner, les autres constructeurs doivent redoubler d’effort.

  5. location voiture tunisie

    je pense que la concurrence sur le marché des tablettes tactiles est de plus en plus en folle augmentation .. même j’ai entendu parlé que google aussi pense faire sortir sa propre tablette sur le marché très prochainement !

  6. meuleuse professionnelle

    ce n’est pas prêt de s’arrêter, le petit Nexus 10 de Google le montre bien, en se positionnant 10€ moins cher que la concurrence, Google cherche clairement à marcher sur les plates bandes d’Apple ce qui va relancer tout ce beau bordel.

  7. Tunisie location

    Une guerre froide entre les constructeurs de tablette tactile.. Je pense bien que celui qui aura la bonne part de marché sera celui qui offre la meilleure qualité

  8. loi duflot 2013

    et c’est pareil côté acheteur, la pression se fait sentir pour noël…Papa tu m’achètes une tablette tactile, évidemment pas la moins chère ça serait trop facile.

  9. Ping : Rétrospective de l’année 2012 : Top 10 des évènements marquants

  10. Quelle tablette tactile choisir

    La concurrence est rude, malgré tout ça, Apple reste encore le leader dans ce domaine. Cela donne les chances aux acheteurs d’avoir plus de choix selon les besoins de chacun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.