Baromètre des navigateurs 2014

de | 7 avril 2014

Avec la baisse de plus en plus prononcé de la vente des PC au profit des tablettes, les parts de marché des navigateurs continuent d’évoluer en faveur de ceux qui maîtrisent le mobile. A ce petit jeu là, Windows tente de rattraper son retard, avec un certain succès. Cette remontée sera t’elle suffisante pour enrayer la perte de marché subie depuis des années par Microsoft ? Pour le savoir étudions les résultats de ce baromètre des navigateurs de 2014.

browsers

Les parts de marché des navigateurs en avril 2014 en France se répartissent de la façon suivante (source statcounter) :

Voici les tendances illustrées par ce graphe (sont mesurés les navigateurs sur desktop, console et tablette) :

  • IE a vu sa part de marché diminuer drastiquement,  ce qui est cohérent avec la baisse des ventes de PC, et l’augmentation des ventes de tablette (sachant que Microsoft n’a toujours pas percé en terme de vente dans ce domaine, toujours détenu par Android et l’iPad).
  • Firefox perd également, de façon moindre, des parts de marché, malgré sa présence sur toutes les tablettes.
  • Safari gagne des parts de marché, les ventes de mac et d’iPad se portant bien.
  • Android, le navigateur de base des systèmes Android, gagne logiquement des parts de marché en même temps que les tablettes tournant sous ce système.
  • Chrome est confortablement installé dans sa place de leader en France.  Sa présence sur les tablettes, les Mac et les PC  lui assure de rester numéro 1 encore un bon moment.

Que ce soit en France ou à l’échelle mondiale (43.66%), Chrome est plus que jamais le leader incontestable des navigateurs, de plus en plus loin devant Internet Explorer et Firefox. Cependant le marché des tablettes est loin d’être stabilisé : Firefox OS va probablement prendre du galon durant l’année, tout comme Windows 8.1 qui semble sur le bon chemin pour proposer des tablettes moins chères et plus compatibles.

Voici le détail des versions des navigateurs pour avril 2014 en France (source statcounter) :

Les plus anciennes versions d’Internet Explorer, à savoir les versions inférieures à IE10 sont proches de la disparition totale. En effet, IE7 a quasiment disparu. IE8 est de même devenu négligeable. L’arrêt officiel du support de Windows XP devrait encore plus accélérer la tendance.  La plupart des utilisateurs de IE sont sur les versions les plus récentes, à savoir la 10 et la 11, ce qui est une bonne nouvelle pour les développeurs web.

A noter la part non négligeable de Safari version iPad, qui confirme le succès des tablettes.

 

Pour quels navigateurs et quelles versions faut il développer les sites Internet ?

IE7 et 8  sont définitivement hors circuit. Côté IE, seuls les navigateurs récents se doivent d’être pris en compte, à savoir IE10 et 11.

Les contraintes de tailles d’écran (allant de 3 pouces à  30 pouces ou plus ) deviennent bien plus importantes que les contraintes de différences entre navigateurs.


Une réflexion au sujet de « Baromètre des navigateurs 2014 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.